Corps de rebelle, corps de mâle. L’homme arabe dans le cinéma français des années 1970

Diabolo menthe, de Diane Kurys, 1977

7 avril 2016

par Todd Shepard



Bibliographie

Ouvrages de Todd Shepard :
–  1962 : comment l’indépendance algérienne a transformé la France, Payot, 2008
Voices of Decolonization : A Brief History with Documents (Bedford Cultural Editions, Bedford, 2015
Mâle décolonisation : l’« homme arabe » et la France, de l’indépendance algérienne à la révolution iranienne (1962-1979), Payot, « Bibliothèque historique », 2017.

* Autres références :
– Tahar Ben Jelloun, La plus haute des solitudes : misère affective et sexuelle d’émigrés nord-africains, Le Seuil, 1977
– Frantz Fanon, Les Damnés de la Terre, 1961, rééd., La Découverte, 2002
– Michel Foucault, Histoire de la sexualité I. La Volonté de savoir, Paris, Gallimard, 1976
– Edouard Roditi, De l’homosexualité, Sédimo, 1962
– Edward Saïd, L’orientalisme, Le Seuil, 1980, (rééd. augm., 2003)

Filmographie

Les Ambassadeurs, de Naceur Ktari, 1975
Race d’Ep. Un siècle d’images de l’homosexualité, de Lionel Soukaz et Guy Hocquenghem, 1978
– La Bataille d’Alger, de Gillo Pontecorvo, 1965
– Le Dernier Tango à Paris, de Bernardo Bertolucci, 1972
– Dupont Lajoie, d’Yves Boisset, 1974
– Christiane et Monique. Lip V, de Carole Roussopoulos, 1976
– Diabolo menthe, de Diane Kurys, 1977


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.