Le corps (en images) ne connaît pas la paix. Anthropologie politique de l’intime dans le cinéma polonais (1968-1989)

 Premier amour / Pierwsza miłość, Krzysztof Kieślowski, 1974

2 mars 2017

Mathieu Lericq (Université d’Aix-Marseille)


Bibliographie

– Aslan, Odette (dir.). Le corps en jeu, Paris : CNRS Éditions, 1993.
– Camarade, Hélène, Goepper, Sibylle (dir.). Résistance, dissidence et opposition en RDA (1949-1990), Villeneuve d’Ascq : Presses Universitaires du Septentrion, 2016.
– Erard, Zinaïda, Zygier G. M. (dir.). La Pologne : une société en dissidence, Paris : Éd. François Maspero, 1978.
– Iordanova, Dina. Cinema of the Other Europe : the Industry and the Artistry of East Central European Film. London : Wallflower, 2003.
– Kołakowski, Leszek. Le village introuvable, Paris : Complexe, 1999.
– Lubelski, Tadeusz. Histoire du cinéma polonais, Villeneuve d’Ascq : Septentrion, 2017.
– Michałek, Bolesław, Turaj, Frank. Le Cinéma polonais, Paris : Centre Pompidou, 1992.
– Niemczyk, Krzysztof. La courtisane et les poussins, Paris : La Différence, 1999.
– Prozorov, Sergeï. The Biopolitics of Stalinism, Ideology and life in Soviet socialism, Edinburgh University Press, 2016.

Filmographie

–  Illumination / Iluminacja, réal. Krzysztof Zanussi, 1972
– Premier amour / Pierwsza miłość, réal. Krzysztof Kieślowski, 1974
– Le Malentendu / Nieporozumienie, réal. Piotr Majdrowicz, 1978
– Moonlighting / Travail au noir, réal. Jerzy Skolimowski, 1981
– Sans fin / Bez Końca, réal. Krzysztof Kieślowski, 1984


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.