« L’inhumaine performance des coureurs devient une promenade nonchalante » : le corps cycliste à l’épreuve de l’écran (1947-1968)

Miroir Sprint, 1948

4 mai 2017

par Adrien Barbé (Ecole nationale des chartes)


Voir les documents présentés à la séance :

“Inhumaine performance”

I – Corps fragmenté

II – Souffrance

III – Coureurs et spectateurs


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.