Un cinéma révolutionnaire ? Réflexions sur le cinéma dans l’Algérie nouvellement indépendante

Une si jeune paix, Jacques Charby , 1964

12 mars 2015

par Malika Rahal (IHTP)

Filmographie

Les premiers films algériens produits après l’indépendance

1964
Une si jeune paix, Jacques Charby 
Peuple en Marche, René Vautier

1966
La Bataille d’Alger, Gillo Pontecorvo
Le Vent des Aurès, Mohammed Lakhdar-Hamina

1968
Hassan Terro, Mohammed Lakhdar-Hamina

1969
Panaf, William Klein
Z, Costa-Gavras

1971
Tahya ya didou, Mohammed Zinet
L’opium et le bâton, Ahmed Rachedi

1973
Les vacances de l’Inspecteur Tahar, Moussa Haddad

1975
Chronique des années de braise, Mohammed Lakhdar Hamina

1976
Omar Gatlato, Merzak Allouache 



Citer ce billet
Nicolas Schmidt (2015, 13 mars). Un cinéma révolutionnaire ? Réflexions sur le cinéma dans l’Algérie nouvellement indépendante. Histoire culturelle du cinéma. Consulté le 26 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/pl9r

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search