Temps et temporalités de l’histoire culturelle du cinéma #1

Affiche du Chanteur de Jazz (The Jazz Singer), Alan Crosland, USA, 1927

Pour sa première année, le séminaire inaugure sa réflexion sur le sujet : « Temps et temporalités de l’histoire culturelle du cinéma (1895-1945) ». Son objectif est de proposer une approche historiographique de l’histoire culturelle du cinéma, en axant le propos sur les questions de chronologie et de césures temporelles.

Le programme est le suivant.

13 décembre 2000 : Christian Delage, Christophe Gauthier, Dimitri Vezyroglou

Présentation du thème et des intervenants

10 janvier 2001 : François de la Bretèque, Université Montpellier-III

Méthodologie : Périodisations et césures de l’histoire du cinéma

7 février 2001 : Alain Carou, Ecole des chartes, BNF

Périodisation I : Du cinéma d’attractions au film d’art, 1906-1909. Eloge de la chronologie fine

7 mars 2001 : Laurent Véray, Université Paris-III

Périodisation II : Les années 1910 dans l’histoire du cinéma, 4 ans ou 15 ans d’années dix ?

2 mai 2001 : Martin Barnier, Université Lyon-II

Périodisation III : La transition du muet au parlant (1926-1932)

6 juin 2001 : Natacha Laurent, Université de Toulouse Le Mirail

Etude de cas : Histoire politique et histoire culturelle du cinéma, le cas de l’Union soviétique


Auteur/autrice : Stéphanie-Emmanuelle Louis

Docteure en histoire contemporaine de l'EHESS, elle a soutenu une thèse en 2013 sur la patrimonialisation du cinéma en France entre 1944 et 1968. Son approche croise muséologie, études visuelles et histoire des politiques culturelles et des usages sociaux du passé. Elle a travaillé en association avec l'Institut d'histoire du temps présent (IHTP-CNRS) entre 2007 et 2021. Elle a intégré le Centre Jean Mabillon, EA de l'Ecole nationale des chartes où elle est coordinatrice des projets de recherche. Elle est responsable depuis 2019 du programme "Histoire de la pédagogie de la création artistique" et fait partie du collectif organisateur du Séminaire d'histoire culturelle du cinéma. Par ailleurs, elle est aussi membre du Conseil d'administration de l'Association française de recherche en histoire du cinéma-AFRHC.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search