Cinéma et culture de masse

Après deux années consacrées au développement d’une approche historiographique, le séminaire entre dans le vif du sujet en proposant un premier axe de lecture du cinéma comme phénomène culturel : ses rapports avec la culture de masse. Né en même temps que cette dernière, le cinéma en a été un des principaux acteurs et vecteurs. Nous avons voulu ainsi effectuer un passage en revue des différentes modalités d’une histoire culturelle du cinéma, qui a vocation à s’inscrire dans l’histoire plus globale des sociétés contemporaines. Sans se cantonner au domaine français, notre réflexion s’élargira aux Etats-Unis et à l’américanité, tout en maintenant une approche du cinéma, qui envisage toutes ses modalités sociales, en englobant le film sans s’y limiter et en questionnant en particulier le cinéma comme pratique sociale.

On abordera donc les prémisses de la culture de masse au moment de l’apparition de la nouvelle invention et ses relations avec l’image fixe puis animée, mais aussi les aspects sociaux, économiques, politiques ou spectatoriels qui font du cinéma, hors des cercles étroits de la cinéphilie et de la critique, une pratique culturelle spécifique ancrée dans le siècle. On envisagera les relations que cette pratique culturelle a entretenues avec les autres formes de la culture de masse dans le domaine français, et tenterons ainsi de contribuer à une réflexion sur ce phénomène majeur de l’histoire sociale du siècle passé.



Citer ce billet
Stéphanie-Emmanuelle Louis (2002, 10 décembre). Cinéma et culture de masse. Histoire culturelle du cinéma. Consulté le 26 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/pl7z

Auteur/autrice : Stéphanie-Emmanuelle Louis

Docteure en histoire contemporaine de l'EHESS, elle a soutenu une thèse en 2013 sur la patrimonialisation du cinéma en France entre 1944 et 1968. Son approche croise muséologie, études visuelles et histoire des politiques culturelles et des usages sociaux du passé. Elle a travaillé en association avec l'Institut d'histoire du temps présent (IHTP-CNRS) entre 2007 et 2021. Elle a intégré le Centre Jean Mabillon, EA de l'Ecole nationale des chartes où elle est coordinatrice des projets de recherche. Elle est responsable depuis 2019 du programme "Histoire de la pédagogie de la création artistique" et fait partie du collectif organisateur du Séminaire d'histoire culturelle du cinéma. Par ailleurs, elle est aussi membre du Conseil d'administration de l'Association française de recherche en histoire du cinéma-AFRHC.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search