L’équipe d’organisation depuis l’été 2020

Le printemps 2020 devait être tourné vers de “nouveaux horizons” comme y engageait le colloque célébrant les 20 ans du séminaire. La pandémie de la COVID 19 a contrarié ce projet, comme bien d’autres dans le champ scientifique (notamment). L’après-colloque devait aussi marquer un passage de relais entre l’équipe des fondateurs et d’autres organisateurs pour le séminaire.

Récits d’Ellis Island, de Robert Bober et Georges Perec

Depuis l’été 2020, l’équipe qui travaille à la conception des séances est donc la suivante:

Gabrielle Chomentowski, CNRS-CHS

Myriam Juan, Université de Caen

Mélisande Leventopoulos, Université Paris 8

Stéphanie E. Louis, Ecole nationale des chartes

Guillaume Vernet, Université Paris 1

Cette année encore, cette nouvelle équipe bénéficié de l’aide de Dimitri Vezyroglou (Université Paris 1).

L’ancienne équipe poursuit, quant à elle, sa coopération autour de l’édition des contributions qui auraient dû être données durant le colloque “Histoire culturelle du cinéma: expériences et horizons”.

Cette année 2020 est également marquée par un autre départ vers de nouvelles expériences et de nouveaux horizons, celui de Nicolas Schmidt (IHTP/CNRS), qui va pouvoir profiter de sa retraite. Nous espérons que le présent carnet fera honneur à la précieuse collaboration qu’il nous a apportée pendant plus d’une décennie pour l’organisation et l’archivage du séminaire, mais aussi pour l’accomplissement de travaux connexes comme l’ANR “Loin d’Hollywood. Histoire culturelle du cinéma en France, URSS, Chine, 1927-1933”.


Auteur/autrice : Stéphanie-Emmanuelle Louis

Docteure en histoire contemporaine de l'EHESS, elle a soutenu une thèse en 2013 sur la patrimonialisation du cinéma en France entre 1944 et 1968. Son approche croise muséologie, études visuelles et histoire des politiques culturelles et des usages sociaux du passé. Elle a travaillé en association avec l'Institut d'histoire du temps présent (IHTP-CNRS) entre 2007 et 2021. Elle a intégré le Centre Jean Mabillon, EA de l'Ecole nationale des chartes où elle est coordinatrice des projets de recherche. Elle est responsable depuis 2019 du programme "Histoire de la pédagogie de la création artistique" et fait partie du collectif organisateur du Séminaire d'histoire culturelle du cinéma. Par ailleurs, elle est aussi membre du Conseil d'administration de l'Association française de recherche en histoire du cinéma-AFRHC.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.