Gazette du 3 juin 2021

La Cinémathèque française, Jean Herman, France, 1962
  • Rencontres

11 juin 2021 : visite et séance commentées, puis signature de l’ouvrage La Cinémathèque-Musée. Une innovation cinéphile au cœur de la patrimonialisation du cinéma en France (1944-1968), de Stéphanie-Emmanuelle Louis. Rendez-vous à partir de 14h à la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé pour une visite des expositions, 15h pour la séance « Charles Pathé et Ferdinand Zecca exposés par Henri Langlois », 16h30 pour la signature. Billet expositions + séances 7€, réservable en ligne. Inscription pour la visite : contact@afrhc.fr

  • Évènements scientifiques

5 juin 2021, 18h-20h : séminaire de l’AFRHC « Nouvelles recherches sur l’histoire du cinéma ». Séance en ligne avec Nadège Ragaru, « Vous êtes filmés : quand les agents des renseignements est-européens apprenaient leur métier par l’image ». Pour s’inscrire : seminaire.afrhc.inscription@gmail.com

8 juin 2021, 10h-13h : séminaire “Cultures visuelles, histoire croisée du regard soviétique” aura lieu le de 10h à 13h sur ZOOM.

Au programme: Stefano Pisu, Université de Cagliari, « Coproduire la coexistence: le cinéma italo-soviétique dans la guerre froide »

S’inscrire auprès de : juliette.milbach@hotmail.com.

16 juin 2021, 10h-13h : séminaire « Pédagogie dans les écoles d’art : archives en partage », dans le cadre du projet HPCA et du Labex Hastec

Sur le thème « Gestualités, arts et transmission : autour des sources audiovisuelles ». Programme complet et inscription via ce lien.

  • Parutions

Morgan Lefeuvre, La Manufacture de nos rêves, les studios de cinéma français dans les années 30, PUR, 2021. Informations ici.

1895-Revue d’histoire du cinéma, n°93, printemps 2021. Informations ici.


Auteur/autrice : Stéphanie-Emmanuelle Louis

Docteure en histoire contemporaine de l'EHESS, elle a soutenu une thèse en 2013 sur la patrimonialisation du cinéma en France entre 1944 et 1968. Son approche croise muséologie, études visuelles et histoire des politiques culturelles et des usages sociaux du passé. Elle a travaillé en association avec l'Institut d'histoire du temps présent (IHTP-CNRS) entre 2007 et 2021. Elle a intégré le Centre Jean Mabillon, EA de l'Ecole nationale des chartes où elle est coordinatrice des projets de recherche. Elle est responsable depuis 2019 du programme "Histoire de la pédagogie de la création artistique" et fait partie du collectif organisateur du Séminaire d'histoire culturelle du cinéma. Par ailleurs, elle est aussi membre du Conseil d'administration de l'Association française de recherche en histoire du cinéma-AFRHC.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.