Séance du 23 novembre 2023

Femmes (The Women) de George Cukor, 1939

L’histoire du cinéma en France face au genre : historiographie, circulations internationales et enjeux contemporains, table ronde avec Fanny Beuré, Teresa Castro, Monique Martineau-Hennebelle et Geneviève Sellier.

Séance à 18h à l’Institut national d’histoire de l’art, rue Vivienne

Le rapprochement de la recherche sur le cinéma et des études de genre en France a été lent et hésitant, voire frileux et objet de réticences. L’objectif de cette table ronde est d’établir quelques explications épistémologiques face à cette (non) corrélation entre cinéma & genre, et de porter ainsi un regard critique sur cette épineuse articulation, en témoignant une attention particulière aux études historiques qui sont l’objet du séminaire. Pour entamer cette nouvelle saison autour du genre et de l’histoire culturelle du cinéma, l’équipe du séminaire a invité quatre intervenantes à venir partager leurs expériences et points de vue dans le cadre d’une table ronde. Il s’agira d’arriver à pointer des étapes dans la diffusion des travaux venus de l’étranger − notamment du champ académique anglo-américain − au sein du monde intellectuel français, de questionner les blocages rencontrés et d’envisager la formulation de problématiques se saisissant, en France, du genre dans le domaine des recherches sur le cinéma, notamment en identifiant des relais qui ont contribué à leur transmission et leur appropriation.

Invitées :

Fanny Beuré, université de Lorraine, autrice entre autres de That’s Entertainment ! Musique, danse et représentations dans la comédie musicale hollywoodienne classique, Paris, Sorbonne Université Presses, 2019.

Teresa Castro, université Sorbonne Nouvelle, qui a notamment dirigé, avec Clara Schulmann, l’édition critique d’un recueil de textes de Laura Mulvey traduits en français : Au delà du plaisir visuel. Féminisme, énigmes, cinéphilie (Mimésis, 2017). 

Monique Martineau-Hennebelle, enseignante, co-fondatrice et directrice de la collection CinémAction, pour laquelle elle a notamment dirigé le numéro « Le cinéma au féminisme » (n°9, 1979)

Geneviève Sellier, université Bordeaux Montaigne, autrice entre autres, avec Noël Burch, de La Drôle de guerre des sexes du cinéma français : 1930-1956 (préface de Michelle Perrot, Paris, Nathan Université, 1996) ; dernier ouvrage paru : Le cinéma des midinettes. Cinémonde, ses « potineuses » et ses « potineurs » (1946-1967), Toulouse, Presses universitaires du Midi, coll. « En tous genres », 2023.



Citer ce billet
Stéphanie-Emmanuelle Louis (2023, 10 novembre). Séance du 23 novembre 2023. Histoire culturelle du cinéma. Consulté le 26 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/pldh

Auteur/autrice : Stéphanie-Emmanuelle Louis

Docteure en histoire contemporaine de l'EHESS, elle a soutenu une thèse en 2013 sur la patrimonialisation du cinéma en France entre 1944 et 1968. Son approche croise muséologie, études visuelles et histoire des politiques culturelles et des usages sociaux du passé. Elle a travaillé en association avec l'Institut d'histoire du temps présent (IHTP-CNRS) entre 2007 et 2021. Elle a intégré le Centre Jean Mabillon, EA de l'Ecole nationale des chartes où elle est coordinatrice des projets de recherche. Elle est responsable depuis 2019 du programme "Histoire de la pédagogie de la création artistique" et fait partie du collectif organisateur du Séminaire d'histoire culturelle du cinéma. Par ailleurs, elle est aussi membre du Conseil d'administration de l'Association française de recherche en histoire du cinéma-AFRHC.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search