Programme du colloque “L’auteur de cinéma: histoire et archéologie d’une notion”

The Invisible Man/L’Homme invisible (James Whale, USA, 1933)

L’auteur de cinéma: histoire et archéologie d’une notion
Colloque international, 6-8 décembre 2007
Institut national d’histoire de l’art
Galerie Colbert, Salle Vasari, 1er étage, 75002 Paris
accès par le 2, rue Vivenne ou par le 6, rue des Petits-Champs. Métro Bourse ou Palais-Royal

Organisation scientifique: Christophe Gauthier et Dimitri Vezyroglou
Institut d’histoire du temps présent/CERHEC, université Paris 1

Jeudi 6 décembre 2007

  • 9 h 00 – Accueil des participants et ouverture du colloque.

Mot de bienvenue de Fabrice d’Almeida, directeur de l’Institut d’Histoire du Temps Présent (CNRS), d’Eric Darragon, directeur de l’équipe d’accueil 4100 Histoire culturelle et sociale de l’art (Paris I) et de Jean Gili, directeur du Centre d’études et de recherches sur l’histoire et l’esthétique du cinéma (Paris I).

  • 9 h 30 – Introduction, François Thomas (Paris III).

Questions de généalogie
10 h 00-10 h 30: rapport de synthèse / 10 h 30-12 h 00: table ronde / 12 h 00 –13 h 00: discussion.
Rapporteur: Christophe Gauthier (La Cinémathèque de Toulouse, IHTP).

  • Jonathan Broda (Paris III), “Qu’est-ce qu’un auteur imaginaire?”
  • Magdalena Mazaraki (Paris I-EHESS), “L’opérateur de cinématographe: premier auteur de cinéma?”
  • Thérèse Armengol (Perpignan), “La notion jurisprudentielle de droit d’auteur(s) en cinéma. La genèse: 1904-1957”.
  • Alain Carou (Bibliothèque nationale de France), “De l’usage de l’idée d’auteur dans l’histoire de la production cinématographique en France (1908-1937)”.
  • Fabio Andreazza (Padoue), “L’imposition de la ‘personnalité unique’. Idéalistes et anti-idéalistes dans le débat italien sur l’auteur dans l’entre-deux-guerres”.
  • Eusebio Ciccotti (Foggia), “Le concept d’auteur selon B. Balász, K. Irzykowski, K. Teige et I. Hevesy”.

Autour d’une “politique”
14 h 30-15 h 00: rapport de synthèse / 15 h 00-16 h 30: table ronde / 16 h 30-17 h 30: discussion.
Rapporteur: Dimitri Vezyroglou (Paris I, IHTP).

  • Noël Herpe (Caen), “Profils perdus de l’auteur chez René Clair”.
  • Hervé Joubert-Laurencin (Paris VII), “Bazin contre la politique des auteurs. Pour contribuer à une archéologie de l’anti-bazinisme des Cahiers du cinéma“.
  • Nolwenn Le Minez (Metz), “Rôles et enjeux d’une politique auteuriste dans la réception du cinéma asiatique en France”.
  • Nicolas Planchard (Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines), “Médiatisation française d’Andreï Tarkovski (1962-1986)”.
  • François Albera (Lausanne), “Claude Autant-Lara, portrait en auteur contrarié”.
  • Olivier Dumoulin (IEP Lille II), “La marque de Flaherty: la naissance du documentaire comme film d’auteur”.
  • Delphine Lemonnier (Paris VIII), “Alfred Hitchcock: une grande figure d’auteur”.

Vendredi 7 décembre 2007
Un modèle exportable?
9 h 30-10 h 00: rapport de synthèse / 10 h 00-11 h 30: table ronde / 11 h 30-12 h 30: discussion.
Rapporteur: Raphaëlle Moine (Paris X).

  • Jean-Pierre Esquenazi (Lyon III), “Auteur et genre”.
  • Janet Bergstrom (University of California Los Angeles), “The Sternberg Paradox: From The Salvation Hunters to Underworld, Sternberg’s Ambivalent Pathway to Recognition by the Hollywood Studios”.
  • Pierre-Olivier Toulza (Paris III), “Le rôle du genre dans la fabrique d’un auteur américain: le cas Douglas Sirk”.
  • Jean-Marc Leveratto et Fabrice Montebello (Metz), “Mr Dupont Goes to Washington: les auteurs français aux Etats-Unis, un cas d’étude pratique”.
  • Katalin Por (Paris I), “La mobilisation de la notion d’auteur dans les rapports d’Hollywood à ses sources: l’exemple du théâtre populaire hongrois”.
  • Esther Castagné (Paris III), “Le néo-réalisme italien : un cinéma d’auteur?”
  • Irina Tcherneva (ENS Lyon), “Quelques éléments de compréhension de la figure de l’auteur dans le cinéma soviétique du ‘dégel’ (1953-1968)”.

Auteurs et collaborateurs
14 h 00-14 h 30: rapport de synthèse / 14 h 30-16 h 00: table ronde / 16 h 00-17 h 00: discussion
Rapporteur: Jean-Pierre Berthomé (Rennes II).

  • Jean A. Gili (Paris I), “La Duchesse de Langeais et la question de l’auteur”.
  • Mireille Brangé (Vérone), “Des écrivains qui se voulaient auteurs: les cas de Pirandello et d’Artaud”.
  • Priska Morrissey (Paris III), “Le statut de l’opérateur de prises de vues en France. De l’héritage du droit de la photographie aux débats d’IMAGO”.
  • Luca Giuliani (Cineteca del Friuli – Trieste), “Strange case of Monsieur Aldò and Aldo Graziati. The Beginnings of Modern Photography in the Cinema”.
  • Myriam Juan (Paris I), “Les stars face aux auteurs (milieu des années vingt-milieu des années trente). Y a-t-il une «politique des acteurs»?”
  • Christophe Damour (Paris I), “De «l’acteur-instrument» à la «politique des acteurs»: quelques pistes de réflexion sur les conceptions de l’acteur comme auteur dans le cinéma américain”.
  • Paola Palma (Vérone), “Mastroianni, l’acteur-auteur?”

Samedi 8 décembre 2007
Contextes économiques
9 h 30-10 h 00: rapport de synthèse / 10 h 00-11 h 30: table ronde / 11 h 30-12 h 30: discussion.
Rapporteur: Laurent Creton (Paris III).

  • Anne Kerlan-Stephens (CNRS), “Confucius à Hollywood : la notion d’auteur dans le système de production chinois des années trente”.
  • Christian Viviani (Paris I), “Hollywood à l’âge classique, l’auteur en trois personnes : le producteur, le scénariste et le réalisateur”.
  • Ania Szczepanska (ENS Lyon, Paris III), “Un cinéma d’auteur dans le bloc communiste : le cas polonais”.
  • Nathalie Nezick (Paris III), “La petite fabrique de l’auteur : Aki Kaurismäki l’artisan cinéphile”.
  • François Garçon (Paris I), “Le droit d’auteur français appliqué au cinéma : spoliation et abus de bien social”.
  • Olivier Vaslet (ESAV Toulouse), “Autorité et déclin des groupes d’intérêt de cinéastes français (1957-2007)”.

L’effacement de l’auteur?
14 h 00-14 h 30: rapport de synthèse / 14 h 30-16 h 00: table ronde / 16 h 00-17 h 00: discussion.
Rapporteur: Laurent Véray (Paris X).

  • Christophe Trébuil (Paris I), “Figure(s) d’autorité, ou la notion d’auteur au cinéma à l’épreuve de la sérialité”.
  • Béatrice de Pastre (Archives françaises du Film-CNC), “Le documentaire français de l’entre-deux-guerres: une production en quête d’auteurs”.
  • François Lecointe (EHESS), “Y a-t-il un auteur dans le groupe? La question de l’auteur et le groupe des Trente”.
  • Isabelle Marinone (Paris III), “Les cinéastes libertaires face à leurs œuvres: la question de l’auteur dans la création militante”.
  • David Faroult (Marne-la-Vallée), “Contre la «mystique merdique de l’auteur». Le «groupe» Dziga Vertov dans la reconstruction révolutionnaire de la notion d’auteur”.
  • Michèle Garneau (Montréal), “Eloge et autorité de la technique chez Pierre Perrault”.
  • Claire Châtelet (ESAV Toulouse), “Dogme 95: le refus de la notion d’auteur”.

17 h 00 – Synthèse du colloque.


Auteur/autrice : Stéphanie-Emmanuelle Louis

Docteure en histoire contemporaine de l'EHESS, elle a soutenu une thèse en 2013 sur la patrimonialisation du cinéma en France entre 1944 et 1968. Son approche croise muséologie, études visuelles et histoire des politiques culturelles et des usages sociaux du passé. Elle a travaillé en association avec l'Institut d'histoire du temps présent (IHTP-CNRS) entre 2007 et 2021. Elle a intégré le Centre Jean Mabillon, EA de l'Ecole nationale des chartes où elle est coordinatrice des projets de recherche. Elle est responsable depuis 2019 du programme "Histoire de la pédagogie de la création artistique" et fait partie du collectif organisateur du Séminaire d'histoire culturelle du cinéma. Par ailleurs, elle est aussi membre du Conseil d'administration de l'Association française de recherche en histoire du cinéma-AFRHC.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.